fbpx

Posts In: Français

Et si je vous disais que les postures ne sont qu’une toute petite partie du yoga?

Elles ne sont même que la petite partie émergée de l’iceberg “YOGA”. Cela peut paraître surprenant dans le contexte moderne où le yoga est souvent considéré comme une discipline physique avant tout, non?

Et pourtant, du point de vue du Yoga de Patañjali, l’aspect postural n’est là que pour préparer le corps à la méditation. C’est un des 8 membres du yoga de Patañjali.    

Revenons en quelques phrases sur les “8 membres du yoga” de Patañjali

Les Yoga-Sūtras proposent une vision très riche de ce qu’est le monde et de la façon dont nous devons nous relier à lui, la façon dont nous sommes en relation avec les autres êtres humains (mais aussi avec tous les êtres vivants), avec notre environnement.

Le concept des 8 membres du yoga et notamment les yamas et niyamas (les observances sociales et disciplines personnelles) sont au cœur de cette philosophie yogique. C’est la partie des yoga-sutras la plus connue et la plus enseignée.

Dans le 2e chapitre de ses yoga sūtras, Patanjali explique en détail les 8 étapes de développement personnel pour accéder au Samâdhi (la réalisation de soi, l’absorption complète): ce sont les 8 membres du Yoga ou “ashtanga yoga”.
Attention, il faut bien comprendre que la progression n’est pas linéaire. C’est comme un mouvement, un travail permanent qui nous permet de nous rapprocher de notre essence, du MOI profond.
Et bien sûr chacun est différent et nous partons tous d’un point différent. 

Les 8 membres du yoga (ashtanga yoga):

Les 4 premiers, souvent appelés “membres externes”, constituent le socle préparatoire, pour les 4 suivants, dits membres “internes”. 

  1. yamas: les observances vis-à-vis d’autrui
  2. niyamas: les disciplines personnelles
  3. āsanas: préparer son corps, le libérer de ses tensions
  4. prānāyāma: le travail du souffle pour améliorer la circulation de prana, notre énergie vitale en nous 
  1. pratyahara: le retrait des senses pour que l’attention puisse se diriger à l’intérieur
  2. dharana: la concentration
  3. dhyana: la méditation
  4. Samadhi: état de conscience pure.

Qu’est-ce que les yamas?

The success of Yoga does not lie in the ability to perform postures but in how it positively changes the way you live your life and relationship – TKV Desikachar

Premier des 8 membres du yoga, les yamas constituent le socle fondamental du travail du Yoga en tant que discipline de développement personnel et de connaissance de soi. Et il est intéressant de noter que pour Patanjali, la première étape c’est notre relations aux autres et au monde!

Les 5 yamas sont donc: 

  • Ahimsā, la non-violence. 
  • Satya, la vérité.
  • Asteya, l’intégrité, l’honnêteté. 
  • Brahmachari: le “self-control”. Agir pour se mettre sur un chemin qui nous élève.
  • Aparigraha: la non-convoitise, la simplicité. Être par ce que l’on est et pas par ce que l’on possède.

More to come soon…

Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er semestre (Janvier-Juillet 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

Cultiver le détachement selon Patañjali

Bibliographie

Nos cultures occidentales ont bien accepté l’idée du psychosomatique (l’impact du mental sur le physique). En revanche parle moins fréquemment du phénomène inverse: Il est possible et même vivement conseillé de travailler avec le corps, le souffle et le mental (via la meditation) pour apaiser les souffrances. Et c’est même un des objectifs premier du yoga!

duhkha-daurmanasya-aṅgamejayatva-śvāsa-praśvāsa-viksepa-saha-bhuvah

Patañjali yoga-sūtra I.31

Reconnaitre les symptômes accompagnateurs d’une perturbation mentale et/ou émotionnelle

Hier j’ai ressenti un sentiment d’oppression dans la poitrine. Ma respiration était plus courte que d’habitude. J’étais plus irritable aussi. Ce ressenti montait en moi depuis déjà 2-3 jours sans que je puisse vraiment en comprendre la cause car par ailleurs tout allait bien.  Et puis hier en fin de matinée alors que je regardais le planning de la semaine j’ai vu la date. 21 Février. L’anniversaire de la mort de ma maman. Voilà, me suis-je dit! Il est là l’éléphant au milieu de la pièce!

Cela fait déjà pas mal d’années qu’elle nous a quittés et j’avoue que cette année je n’ai pas spécialement fait attention à cette date. Et pourtant… inconsciemment oui. Mon corps s’est rappelé de cette souffrance du deuil.

C’est ce qu’explique Patañjali dans le sūtra I.31. Il évoque sous forme de liste, comme souvent dans la culture indienne, les symptômes accompagnateurs d’une perturbation mentale et/ou émotionnelle: Quels sont ces symptômes?

#1 duhkha: littéralement une sensation d’oppression, restriction, souffrance, un resserrement, un malaise diffus.

#2 daurmanasya: les pensées négatives, troublées, voir mauvaises. Elles assombrissent l’humeur. 

#3 angamejayatva: ce sont les manifestations physiques du dérèglement (agitation, tremblements, palpitations).    

#4 śvāsa-praśvāsa: la fonction respiratoire est dérangée (souffle court, perturbé).   

Yoga et transformation

Rien de nouveau donc. L’être humain depuis qu’il existe souffre et lorsqu’il souffre apparaissent ces symptômes. “Chaque signe peut affecter les autres et y trouver un terrain d’expression. Ces symptômes doivent attirer notre attention et nous inciter à prendre les mesures adéquates” (commentaire de Frans Moors sur ce sūtra). 

La bonne nouvelle, c’est que l’inverse est vrai également. Nos cultures occidentales ont bien accepté l’idée du psychosomatique (l’impact du mental sur le physique). En revanche on commence seulement à (re)parler du / à accepter le phénomène inverse: Il est possible et même vivement conseillé de travailler avec le corps, le souffle et le mental (via la meditation) pour apaiser le mental. C’est même le “job” du yoga de nous amener:

de duhkha vers sukha (paix, apaisement, relâchement)

de daumanasya vers saumanasya (un mental positif)

et de śvāsa-praśvāsa vers dirigea suksma (respiration fluide et régulière).

Alors je me suis mise sur mon tapis. J’ai respiré et médité un peu plus que de coutume. Et peu à peu j’ai confiance de voir mon esprit s’éclaircir. 

Postures & travail sur la respiration pour alléger le coeur et l’esprit

Cette semaine je vais proposer à mes élèves des pratiques qui mettent l’accent sur des postures et techniques de respiration apportants dans la majorité des cas un soulagement immédiat aux participants.

Des prānāyāma avec de longues expirations, des salutations au soleil ou a la lune avec des associations positives à la lumière, des mantras de paix, des inversions.

Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

Cultiver le détachement selon Patañjali

Bibliographie

śraddhā virya smrti samādhi prajña pūrvaka itaresām

Patañjali yoga-sūtra I.20

Du point de vue de Patanjali, śraddha est le socle fondateur et nécessaire .

Notre thème de la semaine: śraddha, la confiance, la foi, la confiance en soi, mais aussi la confiance en la vie, envers le monde qui nous entoure, la nature, la confiance d’être sur son chemin. 

Du point de vue de Patanjali, śraddha c’est vraiment le socle fondateur de tout le reste. Tous les autres principes, concepts que Patanjali évoque dans les yoga-sutras (pour faire évoluer la conscience), s’appuient sur śraddha. On ne peut pas évoluer sur un chemin vertueux, on ne peut pas s’élever, on ne peut pas élever notre conscience si śraddha n’est pas en place, n’est pas bien ancrée. śraddha c’est le pilier, la structure, les fondations. 

La Taittiriya Upanisat parle ainsi des cinq couches de l’Être: les pañcamaya.

Anna Maya – le niveau du corps, le régime et l’exercice. On dit que ce niveau est le plus simple à changer!

Prana Maya – le niveau de la respiration, ou notre énergie / force vitale

Mano Maya – le niveau du mental

Vijnana Maya – la personnalité

Ananda Maya – l’Esprit

Ce système donne une autre lecture du corps et de l’esprit humains. Dans ce modèle, le corps et l’esprit humains sont représentés par un oiseau et śraddha est la tête de cet oiseau, celui qui donne la direction.

Du point de vue des chakras, śraddha va être associée au 1er chakra, mūlādhāra chakra: l’ancrage, les racines, les sources.

Et du point de vue de l’ayurvéda, śraddha peut être relié à l’élément terre, à l’humeur “Kapha”. Là encore, la terre nourricière, le pilier, la structure qui permet à tout le reste de grandir, de se développer harmonieusement.

Yoga et transformation

Le yoga nous offre tout une panoplie d’outils permettant de cultiver l’ancrage et la force intérieure (śraddha): des postures bien sûr, mais aussi des prānāyāmas, l’utilisation de mantras spécifiques et des visualisations.

Pour certains, śraddha est bien en place. Pour d’autres, ce sera un travail quotidien et de toute une vie de cultiver śraddha. Nous ne sommes pas égaux.

Patañjali l’exprime clairement dans les yoga-sūtras, expliquant que le chemin de vie de l’élève “doué” et doté de śraddha sera rapidement orienté vers la pratique de la méditation et pourra aspirer au samadhi.

Pour le pratiquant de Yoga “normal”, le chemin sera différent et consistera d’abord à installer śraddha, en pratiquant avec engagement et détachement. Lire plus.

Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

Cultiver le détachement selon Patañjali

Bibliographie

abhyāsa-vairāgya bhyām tan nirodhaḥ

Patañjali yoga-sūtra I.12

Pour s’élever vers un chemin plus lumineux, il faut accepter de ne pas pouvoir tout contrôler.

Engagement ou détachement? Les deux mon capitaine! C’est même la clé! 

Dans ce sūtra, Patañjali nous soumet sa première proposition, solution ou “technique” pour nous amener vers un chemin de vie vertueux. Il nous propose d’agir en 2 temps:

1ère partie partie de la proposition: l’action, le faire, abhyāsa.
Pratiquer, faire ce que l’on a à faire avec engagement, avec volonté, avec régularité, assiduité, avec foi, avec tout son coeur.
Et la 2ème partie, qui est souvent plus difficile pour la plupart d’entre nous, est de pratiquer, de “faire” avec détachement, vairāgya.

Les deux semaines passées, Nous avons travaillé sur cette 2ème partie, qui est souvent plus compliquée à réaliser qu’il n’y parait. On parle ici d’un détachement sincère, profond, qui se fait non pas au niveau de l’intellect mais au niveau du coeur (hṛdaye), du corps, des cellules, des gênes, au niveau le plus profond de l’être.

Yoga et transformation

Pour travailler sur vairāgya, le lâcher-prise, le détachement , le yoga nous offre un panel d’outils. Si vous avez participé, vous avez pu utiliser des postures et prānāyāma qui favorisent l’expiration et l’allongement de celle ci. Nous y avons associé des visualisations et sankalpa (intentions). Nous avons pratiqué aussi avec des mantras. Autant d’outils fascinants qui permettent d’aller vers une transformation profonde. Mais attention à ne pas se faire prendre au piège de vos attentes. Il faut pratiquer dans ce but bien sûr mais également accepter de ne pas maitriser les résultats à 100%-)) Engagement ou détachement? Les 2 mon capitaine! C’est la clé! 

Krishnamacharya* disait mesurer le “niveau” ou la maturité d’un yogi non pas à capacité d’exécuter des postures mais à son niveau de détachement, à sa capacité de lâcher-prise. Intéressant non?  

Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

Cultiver le détachement selon Patañjali

Bibliographie

dṛsta-ānuśravika-visaya-vitṛsņasya vaśikāra-saṃjñã-vairāgyam

Patañjali yoga-sūtra I.15

Pour élever son niveau de conscience, il faut d’abord cultiver le détachement.

Cette semaine, dans la continuité du sūtra de la semaine passée (yoga-sūtra I.12), nous nous attarderons un peu encore sur le concept fondamental de vairāgya: le détachement. Patanjali nous dit ici en essence: Pour s’élever vers un état de conscience et de bonheur pur et profond, il faut d’abord cultiver le détachement.

“Une maîtrise du détachement existe lorsque, en parfaite conscience, ont disparu les désirs et les attractions envers les objets offerts à nos sens et les jouissances plus subtiles dont nous avons entendu parler sans jamais les expérimenter.” (Commentaire de Frans Moors du sūtra I.15)

Krishnamacharya* disait mesurer le “niveau” ou la maturité d’un yogi non pas à capacité d’exécuter des postures mais à son niveau de détachement, à sa capacité de lâcher-prise. Intéressant non?  

Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

5 Conseils clés pour cultiver l’équilibre, la bonne santé et le bonheur

Bibliographie

Le yoga comme outil puissant de développement personnel

Le yoga est une discipline largement acceptée et reconnue dans tous les coins du monde et pourtant sa profondeur philosophique est souvent galvaudée au profit des postures.

En ce début 2021, je vous propose de revenir à la source. Les enseignements de Patañjali nous serviront de support et de fil conducteur tout au long du 1er trimestre.

Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

Patañjali, l’essence du yoga

Étudier le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a été pour moi une découverte qui a changé ma vie et clairement un des enseignements des plus marquants de ma formation de Professeur de Yoga puis de Yoga Thérapeute. Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir eu l’opportunité d’étudier ce texte avec Valérie Faneco (Eka Yoga Institute, Singapour) et Anne Poirier (Institut Français du Yoga) au cours des 10 dernières années.

Jehanne & I with our teacher Valérie Faneco

L’actualité yoga et développement personnel

J’ai choisi d’illustrer mon propos par cet extrait du livre poignant, profond et empli de sincérité de Emmanuel Carrère, Yoga, qui fait la une en France actuellement. Alors profitons en! Car oui le yoga-sutra de Patanjali a toute sa place dans le monde moderne. Son étude est précieuse pour nous guider vers plus de paix et de sérénité.

Il existe sur le yoga un texte canonique, datant de trois siècles après JC […] attribué à Patanjali […]. Dans la perspective d’un livre sur le yoga et la méditation que je me proposais d’écrire […] je suis allé tous les matins de l’hiver 2015 lire Patanjali au café de l’Eglise […], comparer plusieurs traductions […].

Patanjali, comme toute la pensée indienne depuis l’époque des Upanishads, […], ne s’intéresse qu’à une seule question: y-a-t-il une sortie de ce pétrin que nous appelons le monde, la condition humaine, […]? Un déconditionnement est-il possible? […] “Hormis cela, disent Patanjali et Hervé, rien ne mérite d’être connu”. La bonne nouvelle, c’est que, […] la réponse est oui. Il y a une sortie. Le déconditionnement est possible. Pas facile, c’est le travail d’une vie, ou de plusieurs vies, mais possible, et le yoga vise à ça.

C’est une technique de dépassement de la conscience par l’observation de la conscience. Patanjali est un observateur hors pair, il connaît l’inconscient au moins aussi bien que Freud et il expose ses découvertes à la manière indienne, c’est-à-dire en établissant des listes: les six darshanas (ce sont les catégories de la pensée brahmanique: le yoga est l’une d’entre elles), les trois gunas (les modes d’être de la conscience), les cinq yamas (les abstinences nécessaires), les cinq niyamas (les disciplines non moins nécessaires), les cinq matrices des citta vritti (tout ce qui charrie le fleuve du mental), les huit branches de l’ashtanga (qui est l’arbre du yoga) […]. Les listes et classifications des phénomènes psychiques et spirituels que dresse Patanjali […] méritent d’être étudiées en détail.     

Extrait du Livre Yoga d’ Emmanuel Carrère 
Chapitre: Patanjali au café de l’Eglise (p74-76)

Patañjali et vous en 2021?

Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er semestre (Janvier-Juin 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

5 Conseils clés pour cultiver l’équilibre, la bonne santé et le bonheur

Bibliographie

  1. Travaillez sur vous lorsque tout va bien! Profitez de ces périodes fastes et de bonne santé pour mettre en places des routines porteuses de bien être , des relations et des actions porteuses de sens, pour avancer dans votre parcours/recherche personnelle.  Lorsque tout va bien, les mauvais schémas ou habitudes que nous avons tous en nous sont “ténues”, “under the radar”, présents mais imperceptibles. Il est alors beaucoup plus facile de les modeler vers des schémas de santé plus vertueux (Ref. Patanjali Yoga Sutra II.4 & 10)
  1. Apprenez à connaître votre constitution de base pour améliorer votre qualité de vie, et votre santé. C’est lors d’une retraite de  Yoga que j’ai eu la chance de découvrir pour la première fois l’Ayurvéda et ses principes fondamentaux au travers de plusieurs ateliers (Merci Audrey @yoga_school_bretagne). Ce fût une révélation tant cela me donnait des clefs pour mieux me comprendre. Pour comprendre mes excès de colère, mes addictions, mes “maladies” aussi ou en tout cas mes faiblesses physiques. A l’époque je souffrais souvent d’allergies et de rougeurs sur la peau. J’avais aussi souvent mal dans le bas du dos. Tout faisait sens et trouvait enfin une explication logique: un excès de feu. Je comprenais enfin la source de mes desagréments et surtout, l’Ayurvéda en complément du Yoga que je pratiquais déjà beaucoup me proposaient des solutions concrètes. Par la suite j’ai continué à étudier l’ayurvéda tout en continuant à me former au Yoga, à la santé par le Yoga et à la Yoga thérapie, ce qui me permet aujourd’hui de proposer des stages et ateliers sur ces thèmes et surtout d’en faire profiter ma famille.     
  1. Pratiquez quotidiennement: mieux vaut faire 15 minutes de respiration consciente tous les jours qu’un cours 1 fois par mois ou une retraite annuelle! Mon professeur (Valérie Faneco, @eka_yoga_institute) m’a donné un jour cette belle image issue d’une histoire indienne: lorsque vous marchez tous les jours sur l’herbe au même endroit, un chemin se forme et devient de plus en plus marqué. Si vous y passez seulement de temps en temps, il n’y aura pas de trace.
  1. Eka pada: choisir son chemin et s’y tenir. Et par là même choisir un ou plusieurs mentors pour vous guider et vous accompagner sur ce chemin. Cela paraît simple et pourtant c’est sans aucun doute le principe essentiel de développement personnel le plus difficile à tenir de nos jours, surtout chez les personnes à tendance vattas.  Nous sommes constamment bombardés d’information, de propositions. Il est facile aujourd’hui et très tentant de picorer à droite à gauche, d’essayer sans jamais creuser, sans implication personnelle trop forte, sans engagement, sur fond de curiosité intellectuelle. Dans le passé (pas si lointain pourtant), nous nous engagions dans une “activité de développement personnel” (sportive, culturelle, associative, créative, etc)  pour l’année et souvent beaucoup plus. Nous avions beaucoup moins d’options et cela pouvait parfois être négatif bien sûr, mais favorisait aussi d’une certaine manière la stabilité, la persévérance et la construction d’un équilibre. C’est pourquoi il me semble essentiel de rappeler ce principe clé évoqué dans le verset I.32 des Yoga Sutra par Patanjali. 
  1. Cultiver le “détachement”, le “lâcher-prise”: apprendre à “faire” avec conviction en acceptant de ne pas maîtriser à 100% le résultat de nos actions. C’est également un principe cher à Patanjali et je choisis de le mentionner ici car l’éducation reçue dans nos cultures occidentales va à l’encontre de ce principe fondamental du bonheur.

    En bref, pour être plus heureux, et rester en bonne santé, le Yoga nous propose de “Faire pour faire et d’accueillir ce qui vient comme un cadeau” versus “de faire pour obtenir un résultat”. A méditer au quotidien!

    Pour aller plus loin, vous pouvez nous rejoindre pour une session privée en yoga thérapie ou  en cours de groupe à Lisbonne ou Singapour   

Lire aussi dans la même veine:

ETRE EN EQUILIBRE POUR RESTER EN BONNE SANTE!

Bibliographie (Français)

Bibliographie (English)

Plus d’infos sur nos Ateliers Yoga et Ayurveda

Être malade, ça veut dire quoi au juste? Du point de vue du Yoga et de l’Ayurvéda, maintenir l’équilibre de ses énergies et de ses éléments est la clé de voûte de la bonne santé. A l’inverse, un déséquilibre (trop ou pas assez d’énergie, trop ou pas assez de feu, d’air, d’eau etc. en nous) conduit inévitablement à une “manifestation” aussi appelée “maladie”. La lecture des “maladies” ou “manifestations”, de ce point de vue,  nous permet d’en rechercher la source pour une guérison complète et définitive. 

yoga santé équilibre

Les enseignements Yoga & Santé ont littéralement changé ma vie. Pourquoi pas la vôtre?

Je travaille actuellement sur le thème de l’équilibre avec mes élèves. Équilibrer ses énergies, être en lien avec les éléments en nous (doshas), comprendre nos éléments dominants et ceux plus faibles, et faire au mieux pour les maintenir à l’équilibre. De part leurs retours sur les pratiques et les questions posées, je me rends compte à quel point les enseignements du Yoga et de l’Ayurveda sur la notion d’équilibre sont encore méconnus. Ils sont pourtant si riches.  C’est pourquoi j’ai eu envie d’écrire cet article qui je l’espère vous donnera envie d’en savoir plus et d’agir pour rester ou revenir en équilibre et donc en santé!

Yoga et Santé: L’équilibre de prāna et des éléments, clé de voûte de la bonne santé

L’Équilibre est un thème fondamentale dans les enseignements Yogique et Ayurvédique. En effet, sous leur prisme, la santé va tout simplement de pair avec l’Équilibre (avec un grand E!). Soyez patients et lisez jusqu’au bout. Je ne peux éviter un passage un peu plus théorique. 

  • L’équilibre de notre énergie vitale (prāna) pour commencer. Nous devons avoir assez de prāna en nous, mais pas trop non plus. Il doit être bien réparti dans les 7 centres énergétiques de notre corps (chakras). L’énergie vitale se manifeste sous 5 formes (les 5 vāyus) qui correspondent à différentes régions et fonctions du corps. En cas de déséquilibre énergétique, c’est une fonction du corps qui sera affectée. Nous ne rentrerons pas dans le détail aujourd’hui cependant l’étude des vāyus (udāna, prāna, samāna, apāna et vyāna) et leur expérimentation à travers certaines pratiques sont fascinantes!    
Les 5 éléments
  • L’équilibre des éléments en nous (l’équilibre des doshas) également. Nous sommes faits, tout comme l’univers dans lequel nous évoluons de 5 éléments: l’éther qui crée l’espace pour que les autres éléments existent, l’air qui est associé au mouvement, l’eau aux fluides, le feu à la combustion et la terre à la notion de densité et de solidité. Nous sommes tous une combinaison unique de ces éléments. Ils existent en nous dans des proportions qui varient selon les uns les autres et évoluent aussi avec le temps. Ils nous définissent physiquement et se retrouvent aussi dans notre caractère. Par exemple une personne qui a beaucoup de feu en soi (Pitta Dosha dominant) sera souvent très volontaire et aura aussi tendance à se mettre plus facilement en colère alors qu’une personne avec un élément Air fortement présent (Vata Dosha dominant) se montrera souvent  drôle et “easy going”,  douée dans les métiers créatifs et relationnels, mais aura aussi tendance à être peu fiable et moins loyale qu’une personne à dominance Terre par exemple (Kapha Dosha dominant). C’est un sujet vaste là encore et l’idée n’est pas ici de couvrir le sujet de façon exhaustive mais de vous donner l’angle d’approche du point de vue du Yoga et de l’Ayurveda: 

Plus vous ajustez votre style de vie à votre constitution de base, plus vous serez à même de vivre en harmonie (et donc en santé) et d’éviter au maximum les déséquilibres.        

Qu’est ce que “la maladie” sous le prisme du Yoga et de l’Ayurveda?

Trop, pas assez, bref un déséquilibre (de prāna ou des éléments en nous) conduit inévitablement à une “manifestation” aussi appelée “maladie”. Cette manifestation peut être légère ou plus grave mais elle indique toujours un déséquilibre. Il faut aussi savoir, et c’est important, que les “manifestations” vont en général crescendo. Le corps nous envoie un premier signal. Si nous ne relevons pas il en envoie un plus fort etc. Par exemple, 1er signe, vous avez le souffle court, la sensation d’être souvent oppressé. C’est un premier signe de déséquilibre car le souffle est le reflet de notre état physique et/ou mental. Fluide, long et puissant il indique une bonne santé. Saccadé, irrégulier, court, il nous envoie des signaux. Vous ne faites rien. Deuxième signe, le sommeil est léger, ne vous permet pas de vous ressourcer. Vous vous réveillez fatigué. Vous ne faites toujours rien. Alors ce sera peut-être une blessure plus grave. Quelque chose qui vous force à consulter,  à vous occuper de vous ou qui vous cloue au lit. Et parfois c’est plus grave encore. Je suis certaine que vous voyez tous de quoi je parle. Vous vous êtes peut-être aussi un jour retrouvé dans une situation similaire à vous dire “j’aurais dû voir et écouter les signes avant”!        

Bonne nouvelle! Dans le langage “Yoga & Ayurveda”, si déséquilibre = maladie, équilibre = bonne santé. En d’autres termes, il ne tient qu’à nous de nous prendre en mains et d’agir au quotidien sur notre style de vie, notre alimentation, nos relations etc. pour rester en équilibre et donc en bonne santé. Et le Yoga et l’Ayurveda mettent à notre disposition un panel large de propositions adaptées aux besoins spécifiques de chacun. A vos tapis!

Celine Chambat

Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

Janvier 2021 Atelier: Yoga & Ayurveda

Pour en savoir plus, lisez aussi: 

5 Conseils clés pour cultiver l’équilibre, la bonne santé et le bonheur

Bibliographie (Français)

Bibliographie (English)

  • Yoga & Ayurveda – Self-Healing and Self-Realization from David Frawley
  • The Yogasūtra of Patañjali I Liberating Isolation from Frans Moor 
  • The heart of Yoga from TKV Desikachar

La vision humaine est très performante comparée à d’autres espèces. Les humains peuvent voir de près comme de loin, de jour comme de nuit, sont sensibles aux couleurs, aux reliefs, aux contrastes. Notre vision est à la fois généraliste et performante. Cependant, dans le monde moderne (vie en ville, utilisation d’écran, pollution etc), nos yeux sont à la fois mal utilisés (on s’en sert surtout pour la vision de près, notamment sur écran) et sur-utilisés puisqu’on les exploite souvent à la place des autres sens. Ils subissent donc une fatigue oculaire et des troubles divers. La vision humaine devient de plus en plus “spécialiste” et de moins en moins performante. C’est ainsi que le Yoga des Yeux devient un besoin du monde moderne. 

LE YOGA DES YEUX

Ce sont les recherches du Docteur Bates, célèbre ophtalmologue Américain du début du XXe siècle qui établissent pour la première fois dans le monde de la médecine occidentale un lien très clair et très fort entre la bonne santé du corps en générale et la bonne santé des yeux. Aujourd’hui c’est un fait établi que certaines maladies comme le diabète par exemple ou les maladies du foie et de la vésicule biliaire ont un impact direct sur la qualité de la vision. De même, une pression artérielle élevée provoquera souvent des troubles oculaires. Il semble donc évident que les troubles de la vision ne peuvent être traités sans prendre en compte la santé de la personne dans son ensemble.

Dans la culture indienne avec l’ayurvéda et dans la médecine traditionnelle chinoise, ceci est un fait établi depuis toujours puisque l’appréhension de l’être dans son intégralité est à la base même de ces systèmes de santé ancestraux. 

Grâce à un ensemble de pratiques et d’habitudes de vie, le yoga, et plus spécifiquement le yoga des yeux, propose des solutions concrètes et variées pour améliorer la vision.

FAVORISER LA CIRCULATION DE L’ENERGIE DANS LE CORPS

La pratique régulière du yoga et du prānayama permet d’améliorer la circulation des flux énergétiques dans le corps et d’éliminer ou de réduire certains blocages. En Yoga des yeux, nous pratiquons principalement des postures qui visent à mobiliser et délier dans la colonne cervicale comme par exemple bhujangāsana ou cakravākasana (souvent sous des formes modifiées) ou de simples mouvements de bras debout ou au sol par exemple.   

La technique du nadi-sodana ou respiration narines alternées est également souvent bénéfique (sauf bien sûr si l’on a le nez bouché). Elle est équilibrante et stimulante à la fois.

CULTIVER L’ANCRAGE ET L’EQUILIBRE

En cultivant l’ancrage et l’équilibre. Pour voir correctement, il faut une base stable où l’énergie circule bien. En quelque sorte, nos yeux sont l’optique de la caméra et le corps est le pied. Pour que l’image soit bonne, il faut que l’optique soit en bon état de marche et que le pied soit stable! J’aime beaucoup cette image issue d’un article de Michel du Moutier, également auteur d’un livre de référence sur le yoga des yeux dont je me sers beaucoup pour mes cours et mes ateliers.

REDUIRE LE STRESS

Le stress est bien souvent responsable de la dégradation de notre niveau d’énergie. Il est connu qu’une émotion forte qui implique une montée de stress importante comme un deuil, un déménagement ou encore un “burn out professionnel”, engendre fréquemment une baisse brutale de la vision.  Canaliser son stress et ses émotions participe donc grandement à améliorer sa vision. Là encore, le Yoga et la Méditation sont de puissants alliés. 

DIMINUER LES TOXINES DANS LE CORPS

Cela commence bien entendu par une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation. Moins il y a de toxines dans le corps, plus il est facile de les éliminer. Mais il y a des cas où il n’y a pas de choix. Je pense notamment aux traitements médicaux lourds ou le patient se voit contraint d’ingérer et de digérer et d’éliminer une grande quantité de substances toxiques. Le yoga offre une large gamme de techniques de détoxification à la fois à travers des postures, des exercices de respiration, mais aussi des mantras ou visualisation (pratiques méditatives) qui aident le corps et le mental à éliminer plus efficacement.  

Plus spécifiquement, l’Ayurvéda propose des massages des yeux sous forme de “bain de Ghee” qui visent à promouvoir la détoxification. 

MOBILISER ET RELAXER LES YEUX

Enfin le yoga des yeux propose tout un panel d’exercices de mobilité et de relaxation des yeux, très ludiques et très variés, qui permettent de faire travailler les différents muscles oculaires.

  • Travailler la mise au point:
    Dans le contexte moderne, l’œil est habitué à voir de près (écran, écran et… écran). Nous perdons notre capaciter à voir loin et surtout à accommoder rapidement.
    Le premier exercice que je vous propose est de fixer un point au loin. Idéalement un arbre ou un élement loin de vous à l’extérieur. Lorsqu’il est net, fixer un objet près de vous. Lorsqu’il est net, revenez à l’objet au loin. Et ainsi de suite le plus vite possible. Idéalement, faites cela toutes les 30 minutes si vous travaillez sur un ordinateur.
    Les jeux de balle et de ballons sont également excellent pour ça!    
  • Mobiliser les muscles oculaires:

Latéralement. Regarder à droite puis à gauche rapidement plusieurs fois Les yeux ouverts puis les yeux fermés.
Même chose du haut vers le bas puis en diagonal.
Attention! Il est important de bien faire une pause entre chaque exercice. Le mieux est de pratiquer la technique du palming entre chaque exercice (voir plus loin) . 

  • Coordination et travail musculaire:

Bras tendu devant vous, les yeux ouverts. Deplacer le pouce /bras gauche vers le coté et suivez du regard. Même chose en revenant.
Puis fermer les yeux. Déplacer le pouce de la même manière et “suivez du regard” les yeux fernés. Arrivés au bout ouvrez les yeux.  Faire la même chose en revenant puis la même chose de l’autre coté.
C’est un exerce intéressant qui promeut à la fois l’aspect mécanique et cognitif.

yoga des yeux exercice 1
Bras tendu devant vous, les yeux ouverts.
Deplacer le pouce /bras gauche vers le coté et suivez du regard. Même chose en revenant.
  • La méditation sur la flamme d’une bougie
    Asseyez vous dans votre posture de meditation (au sol ou avec des supports), le dos bien droit et l’assise ferme. Fixez la bougie pendant au moins 5 minutes (plus si possible, il n’y a pas de limite). Laissez vous rentrer en osmose avec cette source de lumière. La flamme de la bougie est une lumière qui ne brûle pas les yeux. Cette pratique permet de relaxer les yeux et d’aller au delà d’un simple travail sur la vision.  
  • Palming
    C’est une des exercices les plus connus du yoga des yeux et il était deejà prescrit par le Docteur Bates. Il consiste à poser les deux mains mises en forme de coque sur les yeux fermés, en veuillant à ce que la lumière ne passe pas.
yoga des yeux – palming exercice
yoga des yeux - palming exercice

En conclusion je dirais à travers le yoga des yeux c’est aussi le développement d’un certain regard intérieur qui s’instaure. Les ateliers que je propose vous donnent une bonne introduction à ce sujet étonnamment vaste, et des pistes de compréhension et de propositions pour améliorer votre vision.  Cependant il appartient à chacun de poursuivre ou pas sa recherche vers un regard intérieur. Vous pouvez évidemment me contacter pour des séances individuelles de yoga thérapie à Lisbonne, Paris ou via mes collègues de Singapour. Je suis également disponible via Zoom pour des séances online.

Céline Chambat

Professeur de Yoga & Yoga Thérapeute

Une pratique 35-min spécialement conçue pour les jeunes mamans. Au programme: Renforcement musculaire et flexibilité!


Cette pratique orientée sur le renforcement musculaire et la flexibilité va vous permettre de retrouver en douceur votre corps et votre énergie🌸

*Méthode : Grace au travail du souffle associé aux postures et à certaines techniques de respiration, on va venir retrouver et reconstruire les muscles qui se sont abîmés pendant la grossesse et l’accouchement.
*L’objectif de cette méthode est de renforcer, remuscler la sangle abdominale et le périnée tout en douceur et tout en se relaxant🌸

*Attention! Pratiquer seule avec une vidéo ne remplacera jamais les conseils d’un professeur. Même si nous avons conçu pour vous une séquence dès plus sure, chacun est différent! Vous êtes de plus dans un moment de grande fragilité ou le corps change et se reconstruit. Alors écoutez-vous! Si vous expérimentez des douleurs, arrêtez immédiatement et contactez nous.

Have fun!

Suivez nous !

Facebook: yoga-ways

Instagram: celineyogaways

Contact us to receive Whatsapp updates at +33782753155

Details sur le pre- et post- natal yoga