fbpx

Posts In: yoga

A well-tuned yoga practice can free up energy and stimulate an imbalanced chakra, paving the way for that wonderful internal shift for which yoga is known. Through these 8 classes we will dive into each chakras and explore further the esoteric subject of the energetic body.

yoga santé équilibre

Join us every Monday in Jan and Feb 2022 @ 19h30 Lisbon Time (Lisbon studio & Online)

10 JAN 22 : MŪLĀDHĀRA – THE ROOT CHAKRA

17 JAN 22 : SVĀDHISTHANA – THE SACRED ENERGY CENTER

24 JAN 22 : MANIPŪRAKA – THE MAINTAINANCE CENTER

31 JAN 22 : ANĀHATA – THE HEART CHAKRA

7 FEB : VIŚUDHI – THE COMMUNICATION CHAKRA

14 FEB 22 : AJÑA – CLARITY & WISDOM

21 FEB 22: SAHARĀRA – SPIRITUALITY

7 MAR 22: JOURNEY THROUGH THE ENERGETIC BODY. INTEGRATION.

What to expect?

Each class will cover one chakra.

Céline will present the chakra (energy centre), explain how it influences us in our daily life and for which “energy” or “function” it is responsible. This short talk will be followed by a guided Yoga & Meditation practice, which will stimulate this chakra and get you to connect with its energy.

I’d like to register for the Yoga serie “the Chakras”:

Price for the full Yoga Serie (8 classes): 99€ (In-Studio) / 88€ (Online)

Drop-in class: 15€

Hurry! Slots in-Studio are limited to 7. Priority will be given to yogis registering for the full serie.

    Read more about Yoga and Health: Balancing Prāna in us and in our energy centers the pillar of good health

    Balance is a fundamental theme in Yogic teachings. Indeed, under their prism, health simply goes hand in hand with Balance (with a capital E!). Be patient and read to the end. I cannot avoid a passage that is a little more theoretical.

    The balance of our vital energy (prāna) to begin with.

    We must have enough prāna in us, but not too much either. It must be well distributed in the 7 energy centers of our body (chakras). Vital energy manifests itself in 5 forms (the 5 vāyus) which correspond to different regions and functions of the body. If there is an energy imbalance, it is a function of the body that will be affected. We will not go into detail today, however, the study of vāyus (udāna, prāna, samāna, apāna and vyāna) and their experimentation through certain practices are fascinating!

    Learn more about the chakras from T Krishnamacharya: HERE.

    Celine Chambat

    Yoga Teacher in Lisbon & Therapist

    More Articles:

    5 Key Tips for Cultivating Balance, Good Health and Happiness

    Bibliographie (Français)

    Bibliographie (English)

    • Yoga & Ayurveda – Self-Healing and Self-Realization from David Frawley
    • The Yogasūtra of Patañjali I Liberating Isolation from Frans Moor 
    • The heart of Yoga from TKV Desikachar

    From the yoga & ayurveda perspective it’s as simple as this:

    Your elements are balanced (or in line with your base constitution) = you are in good health!

    yoga santé équilibre

    Upcoming Yoga Series “the Elements in you” will get you in touch with the elements. Teaching you to feel and notice them in you and therefore giving you some initial keys to rebalance yourself & stay healthy!

    Join us Mondays @ 19h30 Lisbon Time (Lisbon studio & Online)
    8 NOV : FIRE
    15 NOV : ETHER
    22 NOV : AIR
    29 DEC : WATER
    6 DEC : EARTH
    13 DEC : ELEMENTS & CHAKRAS

    I’d like to register for the Yoga serie “the elements in you”:

      Elements, ayurveda et doshas:

      As the universe in which we evolve, we are made of 5 elements – Air, Water, Fire, Earth and Ether – which derives into 3 Doshas (powers/forces):
      Vata Dosha (the combinaison of Air + Ether)
      Pitta Dosha (Fire + Water)
      Kapha Dosha (Earth + Water).

      All of us are a unique mix of the 3 Powers, which constitutes our base constitution.
      From the ayurvedic and yoga standpoints, balancing these forces are crucial to be healthy.
      In fact, all illnesses, from insomnia to blood pressure disfunction, inflammatory problems to digestion issues, auto immune diseases to heart problem. All. All illnesses find their source in an imbalance of the doshas. To name a few, a pitta disorder (excess of fire) may lead to high blood pressure or heart attack. A vata disorder (excess of Air) to insomnia, Alzheimer disease or what is commonly call “a burnout”. A kapha disorder (Excess of Earth) to weight gain issues or digestive complaints. So to keep your physical and mental balance, you must keep the elements in you in good proportion. It’s all in your hands!

      Read more…

      The yoga & ayurveda teachings have literally changed my life. Why not yours?

      I am currently working on the theme of “balance” with my students. Balancing your energies, connecting with the elements within us (doshas), understanding our dominant and weaker elements, and doing your best to keep them in balance. From their feedback on the practices and the questions asked, I realised to what extent the teachings of Yoga and Ayurveda on the notion of balance are still unknown. Yet they are so rich. This is why I wanted to write this article which I hope will make you want to know more and take action to stay or come back in balance and therefore healthy!

      Yoga and Health: Balancing Prāna and the Elements in us is a pillar of good health

      Balance is a fundamental theme in Yogic and Ayurvedic teachings. Indeed, under their prism, health simply goes hand in hand with Balance (with a capital E!). Be patient and read to the end. I cannot avoid a passage that is a little more theoretical.

      The balance of our vital energy (prāna) to begin with.

      We must have enough prāna in us, but not too much either. It must be well distributed in the 7 energy centers of our body (chakras). Vital energy manifests itself in 5 forms (the 5 vāyus) which correspond to different regions and functions of the body. If there is an energy imbalance, it is a function of the body that will be affected. We will not go into detail today, however, the study of vāyus (udāna, prāna, samāna, apāna and vyāna) and their experimentation through certain practices are fascinating!

      The balance of the elements within us (the balance of the doshas).

      Ayurvéda 5 Elements

      We are made, just like the universe in which we evolve of 5 elements: the ether which creates the space for the other elements to exist, the air which is associated with the movement, the water with the fluids, the fire with transformation and earth to the concept of density and grounding. We are all a unique combination of these elements. They exist in us in proportions that vary with each other and also evolve over time. They define us physically and are also found in our character. For example a person who has a lot of fire in himself (dominant Pitta Dosha) will often be very willful and will also tend to get angry more easily while a person with a strongly present Air element (dominant Vata Dosha) will often show up. funny and “easy going”, gifted in creative and interpersonal skills, but will also tend to be unreliable and less loyal than a person with Earth dominance for example (dominant Kapha Dosha). This is a vast subject again and the idea here is not to be exhaustive but to give you the angle from the point of view of Yoga and Ayurveda:

      The more you adjust your lifestyle to your basic constitution, the more you will be able to live in harmony (and therefore in health) and to avoid imbalances as much as possible.

      What “disease or illness” means through the lens of Yoga and Ayurveda?

      Too much, not enough, in short an imbalance (of prāna or of the elements in us) inevitably leads to a “manifestation” also called “illness”. This manifestation can be mild or more serious but it always indicates an imbalance. It is also good to know, and this is important, that the “manifestations” are generally going crescendo. The body sends us a first signal. If we don’t pick up he sends a stronger one etc.

      For example, 1st sign, you are short of breath, feeling oppressed / restricted into the chest. This is a first sign of imbalance because the breath is a reflection of our physical and / or mental state. Fluid, long and powerful, it indicates good health. Jerky, irregular, short, it sends us signals. You do nothing. Second sign, sleep is light, does not allow you to recharge your batteries. You wake up tired. You still don’t do anything. Then it might be a more serious injury. Something that forces you to consult, to take care of yourself, or that put you to bed. And sometimes it’s even more serious. I’m sure you all see what I’m talking about. You may also have once found yourself in a similar situation saying to yourself “I should have seen and listened to the signs before”!

      Good news! In the language of “Yoga & Ayurveda”, if imbalance = illness, balance = good health. In other words, it is up to us to take charge of ourselves and act on our daily life, our diet, our relationships etc. to stay in balance and therefore in good health. And Yoga and Ayurveda provide us with a wide range of proposals adapted to the specific needs of each. To your mats!

      Celine Chambat

      Yoga Teacher in Lisbon & Therapist

      Interested to join next workshop: Yoga & Ayurveda

        Read more:

        5 Key Tips for Cultivating Balance, Good Health and Happiness

        Bibliographie (Français)

        Bibliographie (English)

        • Yoga & Ayurveda – Self-Healing and Self-Realization from David Frawley
        • The Yogasūtra of Patañjali I Liberating Isolation from Frans Moor 
        • The heart of Yoga from TKV Desikachar

        C’est simple, du point de vue du yoga et de l’ayurveda:

        Equilibre des éléments = je suis en bonne santé.

        yoga santé équilibre

        Ces 6 séances vous mettrons en contact avec les éléments en vous. Vous apprendrez à les ressentir et à les identifier, ce qui vous donnera une première clé vers le pouvoir de vous rééquilibrer.

        Rejoignez-nous les lundis à 19h30 (Lisbonne) / 20H30 (PARIS), au studio Urban Bliss Lisboa de Lisbonne & Online (Replay disponibles)
        8 NOV: FEU
        15 NOV : ETHER
        22 NOV: AIR
        29 NOV: EAU
        6 DEC: TERRE
        13 DEC: ELEMENTS & CHAKRAS

        Je souhaite m’inscrire pour la série “yoga des éléments”:

          Elements, ayurveda et doshas:

          Tout comme l’univers dans lequel nous évoluons, nous sommes constitués de 5 éléments – Air, Eau, Feu, Terre et Éther – qui dérivent en 3 Doshas (pouvoirs / forces):
          Vata Dosha (Air + Ether)
          Pitta Dosha (Feu + Eau)
          Kapha Dosha (Terre + Eau).

          Nous sommes tous un mélange unique des 3 pouvoirs, qui constitue notre constitution de base.
          Du point de vue de l’Ayurvéda et du yoga, l’équilibre de ces forces est crucial pour être en bonne santé. En fait, toutes les maladies, de l’insomnie au dysfonctionnement de la tension artérielle, des problèmes inflammatoires aux problèmes de digestion, des maladies auto-immunes aux problèmes cardiaques, toutes, absolument toutes les maladies trouvent leur source dans un déséquilibre des doshas. Pour n’en nommer que quelques-uns, un trouble pitta (excès de feu) peut entraîner une hypertension artérielle, de l’eczéma ou une crise cardiaque. Un trouble vata (excès d’air) peut être la cause de l’insomnie, de la maladie d’Alzheimer ou ce que l’on appelle communément «un burn-out». Un trouble kapha (excès de Terre) peut expliquer des problèmes de prise de poids ou des troubles digestifs. En clair, pour garder votre équilibre physique et mental, vous devez garder les éléments en vous en bonne proportion.
          A vous de jouer!

          Lire plus…

          Les enseignements Yoga & Ayurveda ont littéralement changé ma vie. Pourquoi pas la vôtre?

          Je travaille actuellement sur le thème de l’équilibre avec mes élèves. Équilibrer ses énergies, être en lien avec les éléments en nous (doshas), comprendre nos éléments dominants et ceux plus faibles, et faire au mieux pour les maintenir à l’équilibre. De part leurs retours sur les pratiques et les questions posées, je me rends compte à quel point les enseignements du Yoga et de l’Ayurveda sur la notion d’équilibre sont encore méconnus. Ils sont pourtant si riches.  C’est pourquoi j’ai eu envie d’écrire cet article qui je l’espère vous donnera envie d’en savoir plus et d’agir pour rester ou revenir en équilibre et donc en santé!

          Yoga et Santé: L’équilibre de prāna et des éléments, clé de voûte de la bonne santé

          Les 5 éléments
          • L’équilibre des éléments en nous (l’équilibre des doshas) également. Nous sommes faits, tout comme l’univers dans lequel nous évoluons de 5 éléments: l’éther qui crée l’espace pour que les autres éléments existent, l’air qui est associé au mouvement, l’eau aux fluides, le feu à la combustion et la terre à la notion de densité et de solidité. Nous sommes tous une combinaison unique de ces éléments.
          • Ils existent en nous dans des proportions qui varient selon les uns les autres et évoluent aussi avec le temps. Ils nous définissent physiquement et se retrouvent aussi dans notre caractère. Par exemple une personne qui a beaucoup de feu en soi (Pitta Dosha dominant) sera souvent très volontaire et aura aussi tendance à se mettre plus facilement en colère alors qu’une personne avec un élément Air fortement présent (Vata Dosha dominant) se montrera souvent  drôle et “easy going”,  douée dans les métiers créatifs et relationnels, mais aura aussi tendance à être peu fiable et moins loyale qu’une personne à dominance Terre par exemple (Kapha Dosha dominant). C’est un sujet vaste là encore et l’idée n’est pas ici de couvrir le sujet de façon exhaustive mais de vous donner l’angle d’approche du point de vue du Yoga et de l’Ayurveda: 

          Plus vous ajustez votre style de vie à votre constitution de base, plus vous serez à même de vivre en harmonie (et donc en santé) et d’éviter au maximum les déséquilibres.        

          Qu’est ce que “la maladie” sous le prisme du Yoga et de l’Ayurveda?

          Trop, pas assez, bref un déséquilibre (de prāna ou des éléments en nous) conduit inévitablement à une “manifestation” aussi appelée “maladie”. Cette manifestation peut être légère ou plus grave mais elle indique toujours un déséquilibre. Il faut aussi savoir, et c’est important, que les “manifestations” vont en général crescendo. Le corps nous envoie un premier signal. Si nous ne relevons pas il en envoie un plus fort etc. Par exemple, 1er signe, vous avez le souffle court, la sensation d’être souvent oppressé. C’est un premier signe de déséquilibre car le souffle est le reflet de notre état physique et/ou mental. Fluide, long et puissant il indique une bonne santé. Saccadé, irrégulier, court, il nous envoie des signaux. Vous ne faites rien. Deuxième signe, le sommeil est léger, ne vous permet pas de vous ressourcer. Vous vous réveillez fatigué. Vous ne faites toujours rien. Alors ce sera peut-être une blessure plus grave. Quelque chose qui vous force à consulter,  à vous occuper de vous ou qui vous cloue au lit. Et parfois c’est plus grave encore. Je suis certaine que vous voyez tous de quoi je parle. Vous vous êtes peut-être aussi un jour retrouvé dans une situation similaire à vous dire “j’aurais dû voir et écouter les signes avant”!        

          Bonne nouvelle! Dans le langage “Yoga & Ayurveda”, si déséquilibre = maladie, équilibre = bonne santé. En d’autres termes, il ne tient qu’à nous de nous prendre en mains et d’agir au quotidien sur notre style de vie, notre alimentation, nos relations etc. pour rester en équilibre et donc en bonne santé. Et le Yoga et l’Ayurveda mettent à notre disposition un panel large de propositions adaptées aux besoins spécifiques de chacun. A vos tapis!

          Celine Chambat

          Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

          Intéressé par le prochain Atelier: Yoga & Ayurveda?

            Pour en savoir plus, lisez aussi: 

            5 Conseils clés pour cultiver l’équilibre, la bonne santé et le bonheur

            Bibliographie (Français)

            Bibliographie (English)

            • Yoga & Ayurveda – Self-Healing and Self-Realization from David Frawley
            • The Yogasūtra of Patañjali I Liberating Isolation from Frans Moor 
            • The heart of Yoga from TKV Desikachar

            Et si je vous disais que les postures ne sont qu’une toute petite partie du yoga?

            Elles ne sont même que la petite partie émergée de l’iceberg “YOGA”. Cela peut paraître surprenant dans le contexte moderne où le yoga est souvent considéré comme une discipline physique avant tout, non?

            Et pourtant, du point de vue du Yoga de Patañjali, l’aspect postural n’est là que pour préparer le corps à la méditation. C’est un des 8 membres du yoga de Patañjali.    

            Revenons en quelques phrases sur les “8 membres du yoga” de Patañjali

            Les Yoga-Sūtras proposent une vision très riche de ce qu’est le monde et de la façon dont nous devons nous relier à lui, la façon dont nous sommes en relation avec les autres êtres humains (mais aussi avec tous les êtres vivants), avec notre environnement.

            Le concept des 8 membres du yoga et notamment les yamas et niyamas (les observances sociales et disciplines personnelles) sont au cœur de cette philosophie yogique. C’est la partie des yoga-sutras la plus connue et la plus enseignée.

            Dans le 2e chapitre de ses yoga sūtras, Patanjali explique en détail les 8 étapes de développement personnel pour accéder au Samâdhi (la réalisation de soi, l’absorption complète): ce sont les 8 membres du Yoga ou “ashtanga yoga”.
            Attention, il faut bien comprendre que la progression n’est pas linéaire. C’est comme un mouvement, un travail permanent qui nous permet de nous rapprocher de notre essence, du MOI profond.
            Et bien sûr chacun est différent et nous partons tous d’un point différent. 

            Les 8 membres du yoga (ashtanga yoga):

            Les 4 premiers, souvent appelés “membres externes”, constituent le socle préparatoire, pour les 4 suivants, dits membres “internes”. 

            1. yamas: les observances vis-à-vis d’autrui
            2. niyamas: les disciplines personnelles
            3. āsanas: préparer son corps, le libérer de ses tensions
            4. prānāyāma: le travail du souffle pour améliorer la circulation de prana, notre énergie vitale en nous 
            1. pratyahara: le retrait des senses pour que l’attention puisse se diriger à l’intérieur
            2. dharana: la concentration
            3. dhyana: la méditation
            4. Samadhi: état de conscience pure.

            Qu’est-ce que les yamas?

            The success of Yoga does not lie in the ability to perform postures but in how it positively changes the way you live your life and relationship – TKV Desikachar

            Premier des 8 membres du yoga, les yamas constituent le socle fondamental du travail du Yoga en tant que discipline de développement personnel et de connaissance de soi. Et il est intéressant de noter que pour Patanjali, la première étape c’est notre relations aux autres et au monde!

            Les 5 yamas sont donc: 

            • Ahimsā, la non-violence. 
            • Satya, la vérité.
            • Asteya, l’intégrité, l’honnêteté. 
            • Brahmachari: le “self-control”. Agir pour se mettre sur un chemin qui nous élève.
            • Aparigraha: la non-convoitise, la simplicité. Être par ce que l’on est et pas par ce que l’on possède.

            More to come soon…

            Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

            Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

            Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

            Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

            Patañjali et vous en 2021?

            Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er semestre (Janvier-Juillet 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

            Celine Chambat

            Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultiver le détachement selon Patañjali

            Bibliographie

            Our western cultures have accepted the idea of ​​psychosomatics (the impact of the mind on the body). On the other hand, we more rarely talk about the opposite phenomenon: It is possible and even strongly recommended to work with the body and the breath to reduce suffering.

            duhkha-daurmanasya-aṅgamejayatva-śvāsa-praśvāsa-viksepa-saha-bhuvah

            Patañjali yoga-sūtra I.20

            Recognising the accompanying symptoms of a mental or emotional disturbance to be able to act upon them

            Yesterday I felt a tight feeling in my chest. My breath was shorter than usual. I was more irritable too. This feeling had been rising in me for 2-3 days without being able to really understand the cause, because otherwise everything was fine. Then late yesterday morning as I was looking at the schedule for the week I saw the date. the 21st of February. The anniversary of my mom’s death. There you go, I said to myself! She’s been gone for quite some time now and I admit that this year I didn’t pay much attention to that date. And yet… unconsciously I did. My body remembered this pain of grief.

            This is what Patañjali explains in the I.31 sutra. It evokes in the form of a list, as often in Indian culture, the accompanying symptoms of a mental and / or emotional disturbance: What are these symptoms?
            #1 duhkha: literally a feeling of oppression, restriction, suffering, tightening, unease.
            #2 daurmanasya: negative, troubled, even bad thoughts. They darken the mood.
            #3 angamejayatva: these are the physical manifestations of the disorder (agitation, tremors, palpitations).
            #4 śvāsa-praśvāsa: the respiratory function is disturbed (shortness of breath).

            Yoga and transformation

            Nothing new then. Human beings have suffered since they have existed, and when they suffer these symptoms appear. “Each sign can affect others and find expression in them. These symptoms should attract our attention and prompt us to take appropriate actions ”(Extract of Frans Moors’ commentary on this sutra).

            The good news is that the reverse is also true. Our western cultures have accepted the idea of ​​psychosomatics (the impact of the mind on the body). On the other hand, we more rarely talk about the opposite phenomenon: It is possible and even strongly recommended to work with the body, the breath and the mind (via meditation) to reduce suffering. It is even the “job” of yoga to bring us:

            • from duhkha to sukha (peace, appeasement, relaxation)
            • from daumanasya to a positive mind
            • and from śvāsa-praśvāsa to directed suksma (smooth and regular breathing).

            So I got on my mat. I breathe and meditate a little more than usual these few days. And little by little I see my chest more at ease. 

            Postures & breath work to enlighten the mind

            This week with my students I will put a special attention on postures and techniques that help to feel immediately more at ease.

            Prānāyāma focusing on long exhalations, sun and moon salutations with gentle and positive associations with light, peaceful mantras, inversions.

            Professor Krishnamacharya (1888-1989)

            He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

            The teachings of Patañjali yoga sūtra

            Yoga tradition holds the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) to be the foundational texts of classical Yoga philosophy. Describing and analysing in depth the human mind/psyche, it offers to reflect on the human condition and the options we have on hands to reduce suffering. There is no doubt the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) has withstood the test of time and is as relevant today as it was a millennia ago. 

            Patañjali & you in 2021?

            For that reason I am thrilled to pass it on to my students. Throughout the 1st quarter 2021, I will be highlighting a selection of key sūtras in my yoga & Meditation classes, mingling physical and breath practice to Yoga Philosophy (classes schedules click HERE) Classes available at Lisbon Studio Urbanbliss Lisboa or online.

            Celine Chambat

            Yoga teacher in Lisbon & Therapist

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultivate detachment with Patañjali

            Bibliography

            Nos cultures occidentales ont bien accepté l’idée du psychosomatique (l’impact du mental sur le physique). En revanche parle moins fréquemment du phénomène inverse: Il est possible et même vivement conseillé de travailler avec le corps, le souffle et le mental (via la meditation) pour apaiser les souffrances. Et c’est même un des objectifs premier du yoga!

            duhkha-daurmanasya-aṅgamejayatva-śvāsa-praśvāsa-viksepa-saha-bhuvah

            Patañjali yoga-sūtra I.31

            Reconnaitre les symptômes accompagnateurs d’une perturbation mentale et/ou émotionnelle

            Hier j’ai ressenti un sentiment d’oppression dans la poitrine. Ma respiration était plus courte que d’habitude. J’étais plus irritable aussi. Ce ressenti montait en moi depuis déjà 2-3 jours sans que je puisse vraiment en comprendre la cause car par ailleurs tout allait bien.  Et puis hier en fin de matinée alors que je regardais le planning de la semaine j’ai vu la date. 21 Février. L’anniversaire de la mort de ma maman. Voilà, me suis-je dit! Il est là l’éléphant au milieu de la pièce!

            Cela fait déjà pas mal d’années qu’elle nous a quittés et j’avoue que cette année je n’ai pas spécialement fait attention à cette date. Et pourtant… inconsciemment oui. Mon corps s’est rappelé de cette souffrance du deuil.

            C’est ce qu’explique Patañjali dans le sūtra I.31. Il évoque sous forme de liste, comme souvent dans la culture indienne, les symptômes accompagnateurs d’une perturbation mentale et/ou émotionnelle: Quels sont ces symptômes?

            #1 duhkha: littéralement une sensation d’oppression, restriction, souffrance, un resserrement, un malaise diffus.

            #2 daurmanasya: les pensées négatives, troublées, voir mauvaises. Elles assombrissent l’humeur. 

            #3 angamejayatva: ce sont les manifestations physiques du dérèglement (agitation, tremblements, palpitations).    

            #4 śvāsa-praśvāsa: la fonction respiratoire est dérangée (souffle court, perturbé).   

            Yoga et transformation

            Rien de nouveau donc. L’être humain depuis qu’il existe souffre et lorsqu’il souffre apparaissent ces symptômes. “Chaque signe peut affecter les autres et y trouver un terrain d’expression. Ces symptômes doivent attirer notre attention et nous inciter à prendre les mesures adéquates” (commentaire de Frans Moors sur ce sūtra). 

            La bonne nouvelle, c’est que l’inverse est vrai également. Nos cultures occidentales ont bien accepté l’idée du psychosomatique (l’impact du mental sur le physique). En revanche on commence seulement à (re)parler du / à accepter le phénomène inverse: Il est possible et même vivement conseillé de travailler avec le corps, le souffle et le mental (via la meditation) pour apaiser le mental. C’est même le “job” du yoga de nous amener:

            de duhkha vers sukha (paix, apaisement, relâchement)

            de daumanasya vers saumanasya (un mental positif)

            et de śvāsa-praśvāsa vers dirigea suksma (respiration fluide et régulière).

            Alors je me suis mise sur mon tapis. J’ai respiré et médité un peu plus que de coutume. Et peu à peu j’ai confiance de voir mon esprit s’éclaircir. 

            Postures & travail sur la respiration pour alléger le coeur et l’esprit

            Cette semaine je vais proposer à mes élèves des pratiques qui mettent l’accent sur des postures et techniques de respiration apportants dans la majorité des cas un soulagement immédiat aux participants.

            Des prānāyāma avec de longues expirations, des salutations au soleil ou a la lune avec des associations positives à la lumière, des mantras de paix, des inversions.

            Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

            Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

            Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

            Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

            Patañjali et vous en 2021?

            Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

            Celine Chambat

            Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultiver le détachement selon Patañjali

            Bibliographie

            śraddhā virya smrti samādhi prajña pūrvaka itaresām

            Patañjali yoga-sūtra I.20

            From Patanjali’s standpoint, śraddha is the building block, the cornerstone for everything else

            śraddha, confidence, faith, fidelity in one’s commitment. Self Confidence, and also confidence in life, in the world around us, in nature, the confidence to be on your path.

            From Patanjali’s point of view, śraddha is really the cornerstone for everything else to be. All the other principles, concepts that Patanjali evokes in the yoga-sutras (to ultimately raise consciousness), are based on śraddha as the founding principle. We cannot evolve on a virtuous path, we cannot elevate ourselves, we cannot rise our consciousness if śraddha is not in place, is not well established. śraddha is the pillar, the structure, the necessary foundations.

            The Taittiriya Upanisat thus speaks of five layers of the human self: the pañcamaya.

            Anna Maya – the level of the body, we consider diet and exercise. This level is said to be the easiest to change!

            Prana Maya – the level of the breath, or our energy/life force.

            Mano Maya – the level of the mind

            Vijnana Maya – the personality

            Ananda Maya – the spirit

            It gives another reading of the human body and mind. In this model or approach, the human body and mind is represented by a bird and śraddha is the head of that bird, the one that gives direction / drive.

            From the point of view of the chakras, śraddha will be associated with the 1st chakra, mūlādhāra chakra: the anchor, the roots, the sources. And from the point of view of Ayurveda, śraddha can be related to the earth element, to “Kapha” dosha. There again, the nourishing earth, the pillar, the structure which allows everything else to grow, to develop harmoniously.

            Yoga and transformation

            Yoga offers us a whole panoply of tools to cultivate grounding and inner strength (śraddha): postures of course, but also prānāyāmas, the use of specific mantras and visualisations.

            For some of us, “the gifted”, śraddha is well in place. For others, cultivating śraddha will be a daily and lifelong job. We are not equal as Patañjali expresses clearly in the yoga-sutras. Indeed he explains that the life path of the “gifted” students endowed with innate śraddha will quickly be oriented towards the practice of meditation and may aspire to samadhi. For the “normal” Yoga practitioner, the path will be different and will be to first install or nurture śraddha, while practicing with commitment and detachment. Read more.

            Professor Krishnamacharya (1888-1989)

            He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

            The teachings of Patañjali yoga sūtra

            Yoga tradition holds the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) to be the foundational texts of classical Yoga philosophy. Describing and analysing in depth the human mind/psyche, it offers to reflect on the human condition and the options we have on hands to reduce suffering. There is no doubt the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) has withstood the test of time and is as relevant today as it was a millennia ago. 

            Patañjali & you in 2021?

            For that reason I am thrilled to pass it on to my students. Throughout the 1st quarter 2021, I will be highlighting a selection of key sūtras in my yoga & Meditation classes, mingling physical and breath practice to Yoga Philosophy (classes schedules click HERE) Classes available at Lisbon Studio Urbanbliss Lisboa or online.

            Celine Chambat

            Yoga teacher in Lisbon & Therapist

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultivate detachment with Patañjali

            Bibliography

            śraddhā virya smrti samādhi prajña pūrvaka itaresām

            Patañjali yoga-sūtra I.20

            Du point de vue de Patanjali, śraddha est le socle fondateur et nécessaire .

            Notre thème de la semaine: śraddha, la confiance, la foi, la confiance en soi, mais aussi la confiance en la vie, envers le monde qui nous entoure, la nature, la confiance d’être sur son chemin. 

            Du point de vue de Patanjali, śraddha c’est vraiment le socle fondateur de tout le reste. Tous les autres principes, concepts que Patanjali évoque dans les yoga-sutras (pour faire évoluer la conscience), s’appuient sur śraddha. On ne peut pas évoluer sur un chemin vertueux, on ne peut pas s’élever, on ne peut pas élever notre conscience si śraddha n’est pas en place, n’est pas bien ancrée. śraddha c’est le pilier, la structure, les fondations. 

            La Taittiriya Upanisat parle ainsi des cinq couches de l’Être: les pañcamaya.

            Anna Maya – le niveau du corps, le régime et l’exercice. On dit que ce niveau est le plus simple à changer!

            Prana Maya – le niveau de la respiration, ou notre énergie / force vitale

            Mano Maya – le niveau du mental

            Vijnana Maya – la personnalité

            Ananda Maya – l’Esprit

            Ce système donne une autre lecture du corps et de l’esprit humains. Dans ce modèle, le corps et l’esprit humains sont représentés par un oiseau et śraddha est la tête de cet oiseau, celui qui donne la direction.

            Du point de vue des chakras, śraddha va être associée au 1er chakra, mūlādhāra chakra: l’ancrage, les racines, les sources.

            Et du point de vue de l’ayurvéda, śraddha peut être relié à l’élément terre, à l’humeur “Kapha”. Là encore, la terre nourricière, le pilier, la structure qui permet à tout le reste de grandir, de se développer harmonieusement.

            Yoga et transformation

            Le yoga nous offre tout une panoplie d’outils permettant de cultiver l’ancrage et la force intérieure (śraddha): des postures bien sûr, mais aussi des prānāyāmas, l’utilisation de mantras spécifiques et des visualisations.

            Pour certains, śraddha est bien en place. Pour d’autres, ce sera un travail quotidien et de toute une vie de cultiver śraddha. Nous ne sommes pas égaux.

            Patañjali l’exprime clairement dans les yoga-sūtras, expliquant que le chemin de vie de l’élève “doué” et doté de śraddha sera rapidement orienté vers la pratique de la méditation et pourra aspirer au samadhi.

            Pour le pratiquant de Yoga “normal”, le chemin sera différent et consistera d’abord à installer śraddha, en pratiquant avec engagement et détachement. Lire plus.

            Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

            Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

            Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

            Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

            Patañjali et vous en 2021?

            Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

            Celine Chambat

            Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultiver le détachement selon Patañjali

            Bibliographie

            abhyāsa-vairāgya bhyām tan nirodhaḥ

            Patañjali yoga-sūtra I.12

            Pour s’élever vers un chemin plus lumineux, il faut accepter de ne pas pouvoir tout contrôler.

            Engagement ou détachement? Les deux mon capitaine! C’est même la clé! 

            Dans ce sūtra, Patañjali nous soumet sa première proposition, solution ou “technique” pour nous amener vers un chemin de vie vertueux. Il nous propose d’agir en 2 temps:

            1ère partie partie de la proposition: l’action, le faire, abhyāsa.
            Pratiquer, faire ce que l’on a à faire avec engagement, avec volonté, avec régularité, assiduité, avec foi, avec tout son coeur.
            Et la 2ème partie, qui est souvent plus difficile pour la plupart d’entre nous, est de pratiquer, de “faire” avec détachement, vairāgya.

            Les deux semaines passées, Nous avons travaillé sur cette 2ème partie, qui est souvent plus compliquée à réaliser qu’il n’y parait. On parle ici d’un détachement sincère, profond, qui se fait non pas au niveau de l’intellect mais au niveau du coeur (hṛdaye), du corps, des cellules, des gênes, au niveau le plus profond de l’être.

            Yoga et transformation

            Pour travailler sur vairāgya, le lâcher-prise, le détachement , le yoga nous offre un panel d’outils. Si vous avez participé, vous avez pu utiliser des postures et prānāyāma qui favorisent l’expiration et l’allongement de celle ci. Nous y avons associé des visualisations et sankalpa (intentions). Nous avons pratiqué aussi avec des mantras. Autant d’outils fascinants qui permettent d’aller vers une transformation profonde. Mais attention à ne pas se faire prendre au piège de vos attentes. Il faut pratiquer dans ce but bien sûr mais également accepter de ne pas maitriser les résultats à 100%-)) Engagement ou détachement? Les 2 mon capitaine! C’est la clé! 

            Krishnamacharya* disait mesurer le “niveau” ou la maturité d’un yogi non pas à capacité d’exécuter des postures mais à son niveau de détachement, à sa capacité de lâcher-prise. Intéressant non?  

            Professeur Krishnamacharya (1888-1989)

            Il fût l’un des enseignants de yoga les plus influents des temps modernes. Au cours de sa longue vie, il a partagé sa connaissance du yoga en tant que discipline de guérison holistique avec des milliers de personnes dans son propre pays et avec beaucoup d’autres qui sont venus étudier avec lui d’Europe et d’Amérique. Les yoga-sūtra de Patanjali constitue l’un des piliers de ses enseignements. Read More.

            He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

            Les enseignements du yoga sūtra de Patañjali

            Le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) est considéré comme le texte fondateur de la philosophie classique du yoga. Décrivant et analysant en profondeur l’esprit / la psyché humaine, il nous offre une plate-forme de réflexion unique sur la condition humaine et les options dont nous disposons pour réduire la souffrance. Il ne fait aucun doute que le Yoga Sūtra de Patañjali (YS) a résisté à l’épreuve du temps et est aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était il y a un millénaire.

            Patañjali et vous en 2021?

            Je suis très heureuse aujourd’hui à l’idée de pouvoir vous transmettre ces enseignements. Tout au long du 1er trimestre (Janvier-Mars 2021), je mettrai en avant dans mes cours de Yoga et de Méditation (voir planning) une sélection de concepts clés du yoga-sūtra, mêlant pratique physique et respiratoire à la philosophie yogique classique. Les cours sont disponibles en présenciel au studio Urbanbliss Lisboa à Lisbonne ou en ligne.

            Celine Chambat

            Professeur de Yoga à Lisbonne & Therapeute

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultiver le détachement selon Patañjali

            Bibliographie

            abhyāsa-vairāgya bhyām tan nirodhaḥ

            Patañjali yoga-sūtra I.12

            To rise to a brighter path, you have to accept that you cannot control everything.

            Commitment or detachment? Both Captain! It’s even the key! 

            In this sutra, Patañjali presents us his first proposal, solution or “technique” to guide us towards a virtuous path of life. He proposes that we act in 2 steps:

            Part 1 of the proposition: action, practice, abhyāsa. Practice, do what you have to do with commitment, with will, with regularity, assiduity, with faith, with all your heart.
            And the 2nd part, which is often more difficult for most of us, is to practice, to “do” with detachment, vairāgya.

            Last two weeks, we have been working on this 2nd part of the proposition, which is often more complicated to achieve than it seems. We are talking about a sincere, deep detachment, which takes place not at the level of the intellect but at the level of the heart (hṛdaye), of the body, of the cells, of the genes, at the deepest level of being.

            Yoga and transformation

            To work on vairāgya, letting go, detachment, yoga offers us a panel of tools. If you participated, you may have used postures and prānāyāma that promote the expiration and lengthening of it. We have associated visualizations and sankalpa (intentions) with it. We also practiced with mantras. So many fascinating tools that allow us to move towards a profound transformation. But be careful not to get caught up in your expectations. It is necessary to practice for this purpose of course but also to accept not to control the results 100% -))
            Commitment or detachment? Both Captain! This is the key!

            Krishnamacharya* said he measured the “level” of a yogi not in his capacity to perform postures but in his level of detachment, in his capacity of letting go. Interesting, isn’t it?

            Professor Krishnamacharya (1888-1989)

            He was one of the most influential yoga masters of modern time. Over the course of his long life he shared his knowledge of Yoga as a holistic healing discipline with thousands in his own country and with many others who came to study with him from Europe and America. The yoga-sūtra of Patanjali constitutes one of the pillars of his teachings. Read More.

            The teachings of Patañjali yoga sūtra

            Yoga tradition holds the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) to be the foundational texts of classical Yoga philosophy. Describing and analysing in depth the human mind/psyche, it offers to reflect on the human condition and the options we have on hands to reduce suffering. There is no doubt the Yoga Sūtra of Patañjali (YS) has withstood the test of time and is as relevant today as it was a millennia ago. 

            Patañjali & you in 2021?

            For that reason I am thrilled to pass it on to my students. Throughout the 1st quarter 2021, I will be highlighting a selection of key sūtras in my yoga & Meditation classes, mingling physical and breath practice to Yoga Philosophy (classes schedules click HERE) Classes available at Lisbon Studio Urbanbliss Lisboa or online.

            Celine Chambat

            Yoga teacher in Lisbon & Therapist

            Vous avez aimé cet article? Lisez aussi: 

            Cultivate detachment with Patañjali

            Bibliography